Rencontre avec la Mairie de Sainte-Anne du 19 Juillet 2018

Compte rendu de la réunion à la mairie de Sainte-Anne

Réunion 1 de 10 à 12H
Présents : Valérie Hugues et Laura Orfèvres / service communication de la Mairie
Nicolas Lesueur / Président de SAAS

Question de SAAS : Quelle sont les procédures pour le paiement de l’enlèvement des échouages de sargasses avec la Préfecture ?
Mairie de Sainte-Anne : Entre Avril et Mai 2018 – La Mairie avançait l’argent des travaux d’enlèvements, après la visite du Ministre Mr Hulot, la procédure est la suivante :
La Direction des Services Techniques de la Ville évalue avec les entreprises les travaux a effectués et envoie les devis pour validation par la préfecture. La Mairie n’a plus a faire l’avance des dépenses.
Cependant la Préfecture a demandé que le site de Du Bellay soit mis en conformité dans son nettoyage avant de débloquer des fonds pour le nettoyage des autres sites.
10 jours de travaux ont été sollicités pour effectuer cette mise en conformité mais seulement 4 jours ont été accordés en premier lieu.

Début Juin le site d’épandage initial retenu par la DEAL ( en face de l’EPHAD) a été changé, 2 parcelles non loin de l’anse Dubelley ont été retenue.

Questions SAAS : L’ARS dit transmettre ses informations sur les mesures des taux, qu’en est -il ?
Mairie St Anne : L’ARS n’envoie pas d ’email avec les données. Nous avons demandé la mise en place de capteurs dans les écoles avant la fin des classes mais ils n’ont jamais été installé.

Questions SAAS : Y a-t-il des enlèvements prévus sur Galbas, Castaing et Du Belley ?
Mairie de St Anne : Je vous donne le retro-planning des échanges effectués avec la Préfecture pour que vous compreniez mieux. Le 29 Juin nous avons envoyé un devis à la Préfecture pour l’enlèvement et la mise en conformité de Du Bellay prérequis de la Préfecture pour faire l’enlèvement sur d’autres sites, Les travaux nécessaire ont été évalué à 10 jours ( 18000 euros) la Préfecture n’a accordée que 4 jours de travaux. De plus la Préfecture nous demande de travailler avec 3 entreprises différentes pour qu’on ne puisse pas être accusé de conflit d’intérêt avec une entreprise en particulier. Cependant le matériel de ces entreprises est dégradés par les sargasses et les salariés ne souhaitent souvent pas travailler dans cet environnement.
Le 11 Juillet Email à la Préfecture : Évaluation des services techniques : 20 jours de travaux à Galbas devis fournis par 2 entreprises seulement ( 22000 euros et 31000 euros), 10 jours de travaux à Castaing 2 devis de 200000 euros.
Le 12 Juillet – Appel téléphonique du Maire de St Anne pour obtenir des informations sur la bonne réception des demandes
Le 18 juillet – Réponse favorable de la Préfecture
Aujourd’hui 19 Juillet la Mairie attend le calendrier d’opération de la société privée d’enlèvement.

Questions SAAS : Pourquoi ne pas utiliser le tractopelle de la mairie ?
Mairie de St Anne : Le tractopelle de la Mairie est tout neuf et sert à de nombreuses choses on ne peut pas le mobiliser sur les sargasses et on ne veut pas l’endommager car le travail d’enlèvement des sargasses est spécifique et corrosif.

Questions SAAS : Pourquoi les agents municipaux ne nettoient pas les sargasses ?
Mairie de St Anne : Les agents sont peu nombreux et travaillent déjà sur la plage du bourg chaque jour. La préfecture à promis 5 emplois TIG, la requête a été faite le 24 mai, habilitée le 31 mai et notifiée le 07 Juin, on attend que Mme MAZEPA du SPIP nous fournisse les ressources humaines d’insertion, des autorisations et des certificats médicaux sont en cours pour permettre aux 5 emplois de prendre effet. La Mairie les attend avec impatience.

Questions SAAS : Pourquoi n’y a -t-il aucune information (panneaux) sur la toxicité des sargasses près des plages de Sainte-Anne ?
Mairie de St Anne : Nous aimerions que l’ARS nous fournisse les chiffres des émanations, mais aussi le contenu des informations à mettre en place pour prévenir les populations.

Questions SAAS : Serait-il possible de mettre en place des barrages flottants ?
Mairie de St Anne : La préfecture a indiqué ne pas subventionner la mise en place de barrage flottant, ni la possibilité d’utiliser les barrages existant du plan Polmar. Pour toute initiative il serait bon de se rapprocher du Conservatoire du Littoral, des Affaires maritimes, des usagers des zones concernées, pêcheurs, association de pêcheur, riverains, etc.

Questions SAAS : Avez-vous réfléchi à une valorisation des sargasses ?
Mairie de St Anne : L’idée comme a St Lucie ou en Martinique pour faire de l’engrais existe, cependant il a été prouvé que la quantité d’eau nécessaire pour laver les sargasses était extrêmement importante et au regard de nos difficultés en eaux cela serait plus préjudiciable que bénéfique. De plus concernant les demandes de la Préfecture de réaliser un épandage des sargasses, Mr Le Maire a demandé au Préfet de lui faire “une attestation” de non-pollution de nos sols par les métaux lourds. La chloredécone nous a déjà contaminé nous ne voulons pas participer à un nouveau problème, nous avons besoin de certification de l’état quand au bien fondé des méthodes que l’on nous demande d’appliquées.

Questions SAAS : La piscine de la CARL a été utilisé a St François pour faire un barrage aux sargasses et cela a fonctionné pensez-vous qu’on puisse récupérer la piscine de St Anne stockée dans le stade depuis des mois ?
Maire de St Anne : Il faut vous adresser à la CARL pour effectuer votre demande, a priori le Président et le Vice-Président ne sont pas pour l’utilisation de la piscine et ne souhaitent pas qu’elle soit endommagée ou perdue. Envoyez une lettre au Président de la CARL lui expliquant le nombre de mètre linéaire que vous souhaiteriez récupérer, l’emplacement d’utilisation des flotteurs, rassurez le quand à la remise sur terre des flotteurs à l’éventuel arrivée d’un cyclone, faites lui un plan d’implantation et peut être au regard de ses éléments sa position pourra changer.

Réunion 2 de 12H à 13H30
Présents : Yann CERANTON / Directeur de la vie des quartiers
Nicolas Lesueur / Président de SAAS

Conseils de Mr Ceranton :
– Recenser les problématiques économiques, environnementale et de santé
– Sectoriser les problèmes
– Accompagner dans des démarches juridiques avec un cabinet d’avocat les acteurs éconmiques et les populations touchées.
– Entreprendre des actions d’indemnisation et faire prévaloir le principe d’exception
– Regrouper les activités de loisirs, de pêche

Concernant les actions de SAAS :
Récupérer un dossier de subvention. Normalement un bilan financier est demandé pour toutes subventions, il faut donc que l’association existe depuis plus de un an.
Cependant afin de trouver des solutions pour ces problèmes il faudrait passer par des fiches Action Projet, c’est à dire sectorisé les différentes actions en projet et faire des demandes de subventions par rapport à chaque projet.

un email avec le dossier de demande de subvention sera envoyé à l’association.

Propos recueillis le 19 Juillet 2018 par Mr Nicolas Lesueur – Président de Sainte Anne Action Sargasse
http://saas971.com/index.php/2018/07/19/rencontre-avec-la-mairie-de-sainte-anne-du-19-juillet-2018/