vendredi 20 juillet 2018 14:18

Bonjour Mme Balourd,
Je reviens vers vous par rapport à mes questions restées sans réponse :
– y a-t-il un médecin sentinel sur la commune de St Anne ?
– notre association peut-elle disposer de capteurs de NH3 et H2S ?
– Quand Gwad’air pourra-t-il nous renseigner sur la composition des gaz émis par les sargasses ?
– La mairie de Sainte-anne soutien que vous ne lui envoyez pas par email les résultats des relevés, pourriez-vous systématiquement me joindre les emails des informations envoyés à la mairie pour plus de transparence?

– la mairie nous a dit qu’elle souhaiterait avoir de l’ARS les informations à écrire sur les panneaux d’informations (obligatoires) à disposer sur les plages impactées par les sargasses, qu’en pensez-vous ? cela est-il de votre compétence ?

Merci par avance pour vos réponses.
Cordialement.

Nicolas Lesueur
Président de l’association SAAS

Réponse Lundi 23 Juillet de Mme Balourd

– Il n’y a plus de médecin sentinelle sur Sainte-Anne, cependant dans le réseaux mis en place pour les sargasses, trois médecins de la commune sont interrogés chaque semaine : Dr BERNEGE-CUIRASSIER, Dr VALLON et Dr WATTEBLED.
– Actuellement, nous ne pouvons répondre favorablement à votre demande. Nous avons peu de capteurs disponibles car nous réalisons de relevés en continu chez l’habitant ce qui monopolise la quasi-totalité de nos appareils + ceux prêtés à certaines communes.
– Les études sur la composition des sargasses sont en cours. Au niveau des gaz de dégradation, les premières analyses font état de la présence de deux gaz nocifs qui sont l’H2S et le NH3. La toxicité de ces gaz est très bien décrite dans les avis du Haut Conseil de la Santé Publique. D’autres gaz dont la nocivité est très faible voire nulle du fait de leur très faible concentration, sont présents sous forme de traces. Gwad’air va réaliser de nouvelles analyses. D’autres instances nationales se sont saisies du dossier et vont procéder à de plus amples analyses.
-La mairie de Sainte-Anne est parfaitement informée des relevés réalisés par les agents de l’ARS. Elle reçoit la cartographie quotidienne éditée par Gwad’air et nous l’informons en cas de dépassement du seuil de 5 ppm en mesure ponctuelle. Ces informations sont également disponibles sur le site internet de l’ARS.
– Cela relève de la compétence communale mais l’ARS peut apporter son appui en cas de sollicitation du maire.

Nouvelles questions complémentaire Lundi 23 Juillet de SAAS

Bonjour,

Vous me dites que :

“Elle reçoit la cartographie quotidienne éditée par Gwad’air “
Sur le site de Gwad’Air regardé hier et ce matin donc 22 et 23 juillet les relevés de gwad’air datent du 17 juillet. Il n’y a donc pas de suivi quotidien…

“Les informations sont également disponibles sur le site internet de l’ARS.”
Il manque beaucoup de données pour le mois de juillet, en effet il est écrit SD sur les relevés du 03/07 au 10/07 (je vous les ai mis en pièce jointe)

Pourriez-vous me mettre en copie des emails envoyés à la mairie en cas de dépassements du seuil de 5ppm, afin de trancher une fois pour toutes sur cette question de correspondance entre vous et la mairie ?

Cordialement,

Nicolas Lesueur
Président de l’associaiton SAAS

Réponses complémentaire Lundi 23 Juillet de l’ARS
Bonjour,

– La cartographie des émissions disponible sur notre site internet date du 20 juillet. Nous ne faisons pas de relevé le WE. La prochaine carte sera disponible ce soir ou demain matin et elle concernera la journée de 23 juillet.

-SD signifie Sans Détection car nos appareil ont une sensibilité de 0,1 ppm pour l’H2S et 1 ppm pour le NH3 ces deux gaz peuvent donc êtres présents sans êtres détectées.

– la correspondance administrative ne transite pas par les associations.

Cordialement

Didier ROUX
Ingénieur du Génie Sanitaire
Responsable du service Santé Environnement
ARS Guadeloupe Saint Martin Saint Barthélémy