Rencontre Direction de la Mer

23 Juillet 2018
Retranscription de la rencontre avec Mme Danielle MORMIN-GIRARD – Responsable de la cellule Domaine Public Maritime

La Direction de la Mer a déjà autorisé 2 barrages flottants en Guadeloupe.
Le 1er a servi d’expérimentation, c’est celui de la Casa Boubou à St François.
La DM a donné comme prescription de fournir des photos avant/pendant et après la mise en place du barrage, afin d’analyser la solidité du barrage lors de l’arrivée des sargasses. Une demande de renouvellement de l’autorisation doit être accordée chaque année.

Suite à cette première expérimentation la Savana a décidé de mettre en place le même type de barrage.
Ces barrages sont entièrement financés par des fonds privés.

La DRFIP est un organisme chargé de collecter une taxe pour tous le biens sur le domaine maritime publique. Le caractère d’intérêt de santé publique de ses éléments incitent la DM a demander une exonération de la taxe à la DRFIP.

Pour toute demande de mise en place de barrage, un formulaire cerfa disponible sur le site d develloppement.durable.gouv doit être téléchargé et transmis à la DEAL.

Le délais d’instruction de la demande de mise en place de barrage est de 2 à 3 mois.
Le dossier doit être accompagné de l’avis favorable de la Mairie et de l’autorisation de l’association des marins pêcheurs.

Pour l’instant en Guadeloupe, l’état ne subventionne pas les barrages flottants. Renseignez-vous auprès de la préfecture de Martinique pour savoir pourquoi eux ont la capacité de subventionner les barrages flottants.

Mme MORMIN-GIRARD est d’accord sur l’impact sanitaire des sargasses et reconnait l’utilité de telles structures. Elle est réceptive à l’idée de mise en place de barrage, et nous incite à faire notre demande qui sera évaluer au cas par cas par ses services et la DEAL.

Propos recueilles par Nicolas Lesueur – Président de SAAS