Category Archives: Réflexions

Rencontre ARS-Sécurité civile – Latchan – CERDE – SIPS – Gwadair

By | Réflexions | No Comments

Mercredi 18 Juillet 2018 – Plage de Galbas

Des responsables de l’ARS, de gwad’air, du SPIPS, de la sécurité civile, et du CEDRE sont passés visiter les sites de Du Belley et de Galbas. Après avoir discuter avec chacun d’entre eux voici un résumé des discussions.

Question a Gwad’Air : Quels gaz sont contenus dans les sargasses et pourquoi relevé seulement le NH3 et le H2S ?
Gwad’Air est en train de faire des études pour connaitre l’ensemble des gaz présent dans les sargasses.

Questions à l’ARS : pouvons-nous obtenir des capteurs pour l’association ?
ARS : Faire une demande par email à Meylanie BALOURD

Questions de l’ARS qui cherche des personnes pour installer des capteurs type borne chez des gens de Galbas :
Réponse SAAS : voir avec Mr de JLS informatique et pour Dubelley Mr Puyou

Question à la sécurité civil : Pourquoi n’y t il pas de panneau informatif affiché ?
SC : c’est de la responsabilité du Maire de la commune

Comment se passe la gestion des fonds alloués au Sargasses ?
SC : une enveloppe globale a été allouée, la préfecture transfert les fonds aux communes pour régler les prestataires. le mode de fonctionnement est le suivant, la commune fait passer un devis à la préfecture qui le valide, ensuite la commune établie un bon de commande et l’envoie à la préfecture. Le prestataire réalise les travaux et envoie sa facture. La mairie transfère la facture à la préfecture qui vire le montant sur le compte de la commune. La commune peut ainsi payer le prestataire. En gros il n’y a pas d’argent à avancer pour la commune.

Il semble donc (hypothèse de ma part ) que Galbas n’est pas nettoyer car la maire préfère gardée les fonds de l’enveloppe allouée pour effectuer le nettoyage de la plage communale, comme expliqué à Pierre-Yves je ne pense pas que ce soit de la mauvaise volonté mais juste une décision arbitraire prise par rapport à l’importance économique, le nombre de touristes sur la plage communales et le nombre de commerçants réunis en association et donc les différentes pressions qui pourraient s’exercer sur lui.

Question au CERDE concernant la mise en place d’un petit barrage à Galbas ?
CERDE : il faut faire des études…
Nous lui disons qu’on habite là depuis plus de vingt qu’on pratique surf-kite-jetski et que l’on connait chaque passe et très bien les courants certainement plus que lui qui vient de Brest et de l’étude qu’il ferait pendant des mois. Qu’en plus a priori ceux qui font les études et qui aboutissent à faire des digues pour le port sans buse d’évacuation sont pas très au point de l’écoulement hydraulique.
CERDE : oui mais il faut aussi que l’ensemble des communes de la région valident le projet, il doit y avoir concertation de tous le monde à la région et comme cela détournerais les sargasses cela ne résoudrait pas le problème.
SAAS : cela résoudrait le problème de Galbas déja et ensuite chaque commune prendrais la mesure de la mise en place des barrages, souples et flottant pour les communes du sud grande-terre et en construction dur pour les communes de l’est Basse-terre.
CERDE : il faut faire des études et concerter l’ensemble des acteurs qui ne seront surement pas d’accord pour accueillir vos sargasses détournées.
SAAS : nous allons passer au stade de l’action car pour prendre exemple sur le chloredecone les études mettent vingt ans à sortir et l’on est déjà empoisonné à plus de 95% de la population alors l’excuse des études et de la concertation on nous la rabâche depuis 20 ans, on nous aura plus avec ces arguments. Regardez au bout de plus de sept ans de sargasses qui s’échouent Gwad’air est encore au stade des études …

Sécu-Civile : pour mettre en place les barrages il faut l’autorisation de la Direction de la Mer
SAAS : nous prenons donc RDV avec mme Mormin de la DLM ( rendez-vous pris pour Lundi 14H30) et ensuite nous irons voir le maire avec le devis et l’autorisation pour qu’il fasse la demande de fond à la préfecture.

SAAS : je vous convie tous à venir à la réunion du 24 Juillet des collectifs anti-sargasses pour répondre devant les journalistes à toutes les questions.

Coordonnées des gens présent :
ARS : Meylanie BALOURD – 01 64 87 63 08 – meylanie.balourd@ars.sante.fr
CERDE : Romain DIETSCHI – 02 98 33 67 31 – romain.dietschi@cedre.fr
SIPS : Willy CEI – 06 90 91 41 45 – sips971.cdm@gmail.com
Cellule pulsar : pulsar.pap@gmail.com

SAAS : Nicolas Lesueur – Président / Pierre Yves Landais – Secrétaire

Enquête publique de santé

By | Réflexions | No Comments

Nous voyons passer aujourd’hui une étude épidémiologique préparée par un jeune interne en médecine et nous avons décidé nous aussi de mener une enquête car il nous semble important que ces données épidémiologiques puissent être à disposition de tout un chacun et puissent nous servir de base solide à une action en justice envers les responsables du laisser faire face à cette situation. C’est pourquoi nous vous demandons de répondre à notre enquête afin de nous permettre d’analyser les données récoltées et de connaître la réalité du problème sanitaire et pouvoir l’exposer en toute impartialité.

En effet l’observation des signes cliniques constituent un premier état des lieux des problèmes de santé rencontrés par la population guadeloupéenne. Il est donc important de partager au maximum cette enquête.

Cliquez ici pour participer à l’enquête